Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 20:43

 

Pour bien commencer l’année, cette Ascension du mont Tai de Li Po, le grand poète chinois du VIII° siècle, dont j’ai déjà mentionné plusieurs poèmes dans ce blog :

 

Avant l’aube, je monte

   pour me délecter

   du lever du jour.

De la main, j’écarte les nuages,

j’ai le sentiment

   que mon âme s’envole

et plane déjà à mi-chemin

   de la terre et du ciel.

De l’ouest vient le fleuve Jaune

serpentant avec grâce

   entre les monts lointains.

Je m’arrête au bord d’un rocher,

scrutant des yeux l’horizon

   et la voûte céleste.

Par hasard je repère

   un jeune Immortel :

ses cheveux noirs en deux toupets

   ressemblent aux nuages.

Il sourit et se moque de moi

   qui si tardivement

   aspire à l’immortalité.

En effet, j‘ai gaspillé

   beaucoup de temps

   dans ma jeunesse.

J’hésite un bref instant

   et soudain il disparaît.

Dans l’espace infini,

   Comment le retrouver ?

 

            Ferdinand Stočes dans Le ciel pour couverture, la terre pour oreiller,

            La vie et l’œuvre de Li-Po, Piquier poche

            (Le poème est traduit par Ferdinand Stočes)

 

Tant pis…

 

(Sur les immortels, voir l’article de Wikipedia, Immortel taoïste (http://fr.wikipedia.org/wiki/Immortel_taoïste)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by paulemond.over-blog.com - dans Poètes - poètes...
commenter cet article

commentaires

Maxime P 11/01/2014 16:00

Merci Paul pour ce magnifique poème !

(J'aime beaucoup aussi "L'immortel" de Borgès et "Tous les hommes sont mortels" de Simone de Beauvoir.)

Présentation

  • : Le blog de Paul Emond
  • : Romancier et auteur dramatique, Paul Emond est aussi, depuis de longues années, un lecteur enthousiaste. Il vous raconte ici régulièrement tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la littérature et vous fait part de ses passions, de ses réflexions et de ses découvertes…
  • Contact

Recherche

Archives