Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 21:37

 

Au Poème 2, 30 rue d'Ecosse, 1060 Bruxelles

Tél 02 538 63 58

E-mail : reservation@theatrepoeme.be


Du jeudi 24 mars 2011 au dimanche 10 avril 2011 

Texte de Paul Emond
Mise en scène : Christophe Luthringer
Avec Gilles-Vincent Kapps
Lumière : Raphaël Noël
Régie : Marie Kasemierczak

Coréalisation Poème 2 (Bruxelles)/Compagnie Le Septentrion (Paris)


Le jeudi, vendredi et samedi à 20h15, le dimanche à 16h.
Et aussi le mardi 5 avril à 14h.


Puisqu’on vous a monté ce bateau-là, eh bien, bienvenue à bord, rythmez exactement votre respiration sur celle du texte que vous entendrez et pour le reste on s’occupe de tout, ne craignez ni le tangage du récit, ni le roulis des images, il n’y a qu’à écoutez et vous savez écouter, il n’y a qu’à danser et on vous fera danser, vogue, vogue la galère au grand vent du large et à vous l’infini des mots, à vous le chant des sirènes, à vous la belle histoire, la vague et joyeuse histoire de celui dont l’ombre légère et zigzagante prit un jour la forme du bien nommé Caracala, puis en fumée s’en alla...

                                                     P.E.


 

DF1

Partager cet article

Repost 0
Published by paulemond.over-blog.com - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

pierrot, vagabond des mots et des routes 20/08/2013 21:05

merci pour votre poésie Monsieur Emond:)))

d'un ermite des routes du Canada qui se prépare à vagabonder la Belgique:)))

CassAndre fut mon ier hymne à la femme vue d'un oeil naissant d'un grand-père de la beauté du monde. Vieillir, c'est enfin obtenir le privilège de porter la barbe blanche et d'être perçu comme le
père Noel, ce qui est très précieux pour un nomadisme qui se veut un hymne au sommeil des pulsions primaires, demandé comme une grâce pour que la suite du monde en soi danse plus
universellement.

LES COURRIELS DE CASSANDRE

devant l’épicerie Axep
de la ville de Forestville
sur un banc

sur les 4 coins
y a des lumières
rouges vertes et jaunes
4 lampadaires un peu de vent

des fleurs blanches su l’gazon
tu rêves à ce garçon

suffirait
qu’il en cueille
une seule dans sa main
pour te faire perdre la raison

REFRAIN

Cassandre
t’as pas r’cu de courriel

déjà (3) (4) (5) jours
que tu te loves dans cet amour d’un soir
qui vole au loin comme son avion dans le noir

Cassandre
t’as pas r’çu de courriel

il arrive que l’amour
prenne la forme d’un chevreuil
fuyant ta vue
brûlant ton oeil

COUPLET 2

devant une montagne que gruge
une pluie qui vire en déluge
s’une galerie

sur les deux coins
y a des fenêtres on les ouvre
on y passe nos têtes
aucune vie

des bières vides sur la table
tu rêves à cette fable

sans doute
des chasseurs de chevreuil
qui ont trop bu
parce que leur proie
est disparue

COUPLET 3

devant un chocolat chaud
au Tim Horton y a ton sourire
qui m’rassure

à 19 ans
tu sais déjà
transformer des chagrins d’amour
en écriture

un soir dans un théâtre
sur scène tu seras flamme

la belle aura conquis la bête
fies toi au vieux
qui ce soir l’a vu dans tes yeux

Pierrot
vagabond céleste

--------

20- NOUS FUMES NOMADES CASSANDRE

nous fumes nomades Cassandre
nous fumes nomades Cassandre

hier j’ai dormi
dans la forêt du labrador
j’ai fais un feu
mais j’avais froid
sans toi dehors

nous fumes nomades Cassandre
Nous fumes nomades Cassandre

hier on m’avait
donne deux sandwichs au poulet
j’aurais aimé les partager
tu me manquais

REFRAIN

tes 19 ans Cassandre

c’etait la vie
avant l’barrage de Manic 5

c’etait l’mont Wright Cassandre
avant l’enfer
d’la mine de fer
en plein hiver

c’était surtout
la jeune femelle caribou
et le vieux mâle encore debout

c’etait surtout
la jeune femelle caribou
et le vieux mâle
vagabond fou

COUPLET 2

vieux mâle au doux regard
celui d’monsieur Bernard

qui s’est battu
pour sauver son chalet du feu
avec son fils
4 nuits sans fermer les yeux

c’est fascinant à voir
un bout d’forêt toute noire

y a des souvenirs de jeune femme
qui s’enflamment au fond de soi
se consumant tout comme
un ancien feu de joie

COUPLET 3

debout je marche la vie
debout je prie la vie

pour que la riviêre de tes rêves
soit aussi belle
que la petite Manicouagan

devant laquelle j’écris
la tendresse de mes cris

parce qu’une nuit
t’as pris l’bateau
qui t’a conduite
de Bécomo à Rimouski

Pierrot
vagabond céleste


www.enracontantpierrot,blogspot.com

www.reveursequitables.com

sur youtube

Simon Gauthier conteur, le vagabond céleste

nicolas marchal 16/03/2011 10:02


sûr qu'on y sera ! ça va danser ! ça va fumer !


Présentation

  • : Le blog de Paul Emond
  • : Romancier et auteur dramatique, Paul Emond est aussi, depuis de longues années, un lecteur enthousiaste. Il vous raconte ici régulièrement tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la littérature et vous fait part de ses passions, de ses réflexions et de ses découvertes…
  • Contact

Recherche

Archives