Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 16:56


Juste, aujourd’hui, ces quelques vers de Maïakovski, extraits du Nuage en pantalon (1915). Est-il besoin de souligner que ce qu’il écrit là ne concerne pas que les « poètes » ? Si longuement, si lentement, parfois…

 

J’ai pensé autrefois

qu’ainsi se font les livres :

s’en vient un poète, –

sans travail s’entrebâillent ses lèvres,

et sans plus l’innocent inspiré chantera :

tant qu’il vous plaira !

 

Mais en réalité,

avant que le chant se déclenche

longuement on rôde couvert des durillons de la marche,

et lentement barbotte dans la vase du cœur

la stupide morue de l’imagination. 

 

Maïakovski, Vers et proses, traduits par Elsa Triolet,

Editeurs français Réunis

 

Partager cet article

Repost 0
Published by paulemond.over-blog.com - dans Et encore...
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Paul Emond
  • : Romancier et auteur dramatique, Paul Emond est aussi, depuis de longues années, un lecteur enthousiaste. Il vous raconte ici régulièrement tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la littérature et vous fait part de ses passions, de ses réflexions et de ses découvertes…
  • Contact

Recherche

Archives