Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 11:09

Puisque la citation d’Ionesco que je mentionnais hier et qui parlait de l’univers comme d’un brouillon me paraît avoir une coloration très borgésienne, je ne résiste pas au plaisir de rappeler aussi la superbe et indiscutable démonstration de l’existence de Dieu, faite par Borges lui-même, dans son Argumentum ornithologicum :

 

« Je ferme les yeux et je vois un vol d’oiseaux. La vision dure une seconde, peut-être moins. Leur nombre était-il ou non défini ? Le problème enveloppe celui de l’existence de Dieu. Si Dieu existe, le nombre est défini, car Dieu sait combien d’oiseaux j’ai vus. Si Dieu n’existe pas, le nombre n’est pas défini, car personne n’a pu en faire le compte. Dans ce cas, j’ai vu un nombre d’oiseaux, disons inférieur à dix et supérieur à un, mais je n’ai pas vu neuf, huit, sept, six, cinq, quatre, trois ni deux oiseaux. J’en ai vu un nombre compris entre dix et un, qui est ni neuf, ni huit, ni sept, ni six, ni cinq, etc… Ce nombre entier est inconcevable ; donc Dieu existe. »

(L’auteur et autres textes, traduction de Paul et Sylvia Bénichou) 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by paulemond.over-blog.com - dans Mes auteurs de chevet
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Paul Emond
  • : Romancier et auteur dramatique, Paul Emond est aussi, depuis de longues années, un lecteur enthousiaste. Il vous raconte ici régulièrement tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la littérature et vous fait part de ses passions, de ses réflexions et de ses découvertes…
  • Contact

Recherche

Archives