Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2015 3 21 /10 /octobre /2015 14:10

Séjour de quelques jours dans cette ville de Roumanie avec mon ami Jacques De Decker, à l'occasion de la sortie d'Escales littéraires à Cluj, très belle anthologie bilingue d'écrivains francophones à laquelle Jacques et moi avons participé. Ce volume est à l'initiative du professeur Rodica Pop, l'excellente directrice, particulièrement dynamique, du Centre de littérature belge de l'université de Cluj. L'occasion de participer à une séance de lectures à la Foire du livre Transylvania qui se tenait ces jours-là, puis, à l'université, à un débat particulièrement riche sur "la littérature belge francophone vue d'ailleurs".

avec Jacques De Decker

avec Jacques De Decker

 

A chaque fois que je me retrouve en Roumanie, je suis frappé par l'immense culture littéraire et artistique de la plupart des gens que j'y rencontre dans les universités et les théâtres, par leur attachement à la langue française et à sa littérature, de même que par la chaleur et la générosité de l'accueil que je reçois. Plaisir de longues conversations, de la découverte de nouveaux interlocteurs, et bonheur de voir des pièces montées par des metteurs en scène et des acteurs de tout premier ordre. Au programme cette fois, une superbe mise en scène de La Leçon d'Ionesco par Mihai Maniutiu au Théâtre National de Cluj, et, au théâtre hongrois de la ville, un éclatant Jules César de Shakespeare monté par Silviu Purcarete, dont le Faust que j'ai vu à Sibiu il y a quelques années reste un des spectacles les plus marquants de ma vie de spectateur. 

Et puis voir une pièce de Paul Emond en roumain, ce pas de côté d'une langue à l'autre, est toujours des plus stimulants. La Foire du livre Transylvania a eu l'excellente idée de programmer mes Inaccessibles amours, spectacle qui, dans la traduction de Ioan Cristofor (merci à lui d'avoir été également présent), se joue régulièrement depuis plusieurs années dans la mise en scène particulièrement efficace de mon ami Razvan Popa. Voilà plus de vingt ans que cette pièce a été écrite et toujours, dans un cas comme celui-là, la même question que se pose l'auteur, teintée d'inquiétude : est-ce que ce texte n'a pas pris un coup de vieux ? Au vu des réactions et si le public est juge, me voilà alors quelque peu rassuré...

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Emond - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Paul Emond
  • : Romancier et auteur dramatique, Paul Emond est aussi, depuis de longues années, un lecteur enthousiaste. Il vous raconte ici régulièrement tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la littérature et vous fait part de ses passions, de ses réflexions et de ses découvertes…
  • Contact

Recherche

Archives